Bienvenue

 

crocus

Détour d’un chemin,

Une odeur , un son ;

le rire d’un enfant, le parfum entêtant

du chèvrefeuille en fleurs,

On s’arrête.

On s’arrête un instant, on guette,

De saisir peut-être

Le secret de l’enfant.

 



Répondre

CPMR AURIOL |
Calystostest |
Quideroulelefil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Geneamoi
| Jean-Paul Hédrich dit Malherbe
| Happylife59